ODEUR INSUPORTABLE PENDANT VOS RÈGLES ?

ODEUR INSUPORTABLE PENDANT VOS RÈGLES ?

Lors de nos règles, nous pouvons être gênés par notre propre odeur, notamment lorsque nous portons une protection externe. On se demande si la protection menstruelle est à blâmer, ou si c'est nous qui avons un "problème". Tout d'abord, il est important de savoir que notre vagin a naturellement une odeur, et que celle-ci varie au cours de nos règles. L'important est de s'assurer que l'odeur n'est pas causée par une infection. Deuxièmement, il y a certaines choses à faire (et à éviter) au quotidien. Enfin et surtout, le choix de la bonne protection menstruelle. On fait le point.


Nos culottes menstruelles sont confortables et efficaces !

LE SANG PÉRIODIQUE... N'EST PAS SEULEMENT DU SANG


Le sang qui coule dans nos artères est composé de plasma, un fluide salé où circulent des globules blancs, des globules rouges et des plaquettes. Le sang menstruel est lui composé de ce même sang, mais aussi de fragments « morts » de notre endomètre (la muqueuse de notre utérus), de sécrétions du col de l'utérus et du vagin, de cellules de la muqueuse vaginale. Ou encore des bactéries qui fomentent notre flore vaginale. Il est donc normal que le sang menstruel n'aie pas la même odeur que celui qu'on envoie quand on se coupe. Une odeur métallique due au fer contenu dans le sang, mais aussi l'odeur normale des bactéries évacuées, une odeur variable selon chaque femme et le pH de sa flore vaginale. Son odeur sera d'autant plus soutenue selon le temps passé dans l'utérus avant de s'évacuer.



PARFUM NATUREL...


Chaque femme a son « arôme », son odeur vaginale naturelle quand le vagin est en bonne santé. Allant de douce, salée, acidulée à musquée, elle peut aussi varier durant le mois ou les activités. Rappelant parfois celle du pain ou de la bière à cause des bonnes levures de notre flore, plus métallique à l'approche des règles, légèrement « javellisée » après un rapport sexuel, proche de l'oignon après le sport… notre odeur vaginale change même subtilement en fonction de ce que l'on mange ! Elle est par exemple plus sucrée quand on mange beaucoup d'agrumes. Notre odeur vaginale est aussi légèrement proche de la marée, c'est là aussi naturel. Nous ne sentons pas la rose (tout le monde le sait bien et il n'y aucune honte à avoir).



... VS INFECTION VAGINALE


En revanche - que ce soit pendant les règles ou non - si notre odeur devient très forte, proche du poisson pourri notamment, il s'agit sûrement d'un cas de vaginose. Cette infection est causée par un déséquilibre du pH naturel de la flore qui permet à un mauvais germe, Gardnerella, de se développer. Cette infection, comme les champignons, est bénigne et peut être traitée avec des ovules antibiotiques et des crèmes antifongiques prescrites par votre gynécologue. Sachez qu'une mauvaise odeur peut être due à un tampon laissé dans le vagin et peut indiquer un choc toxique. Si vous avez le moindre doute, rendez-vous aux urgences.

Une forte odeur après un rapport sexuel peut être causée par la vaginose, mais aussi par l'odeur du sperme qui coagule au fond du vagin et donne une odeur particulière lorsqu'il s'écoule.



NOS CONSEILS POUR RÉDUIRE LES ODEURS VAGINALES


La première règle pour réduire les odeurs vaginales est de chouchouter votre flore. En effet, ce sont les bactéries les plus responsables des odeurs qui peuvent vous gêner, en dehors de l'infection. Une flore vaginale équilibrée signifie un pH acide compris entre 3,8 et 4,5, régulé par une bonne bactérie : les lactobacilles. Si vous êtes sujette aux vaginoses ou mycoses récurrentes, vous pouvez les prévenir en prenant régulièrement des cures de lactobacilles (sous forme de gels vaginaux ou d'ovules) et aussi en consommant plus de yaourts nature qui en contiennent. Ensuite, assurez-vous de rester au sec en portant des sous-vêtements qui absorbent la transpiration (de préférence en coton), et rincez régulièrement votre vulve sans savon pendant vos règles pour éliminer les bactéries. Le reste du temps, utilisez un savon au pH neutre.

Voici également les choses à éviter absolument pour ne pas provoquer les odeurs qui vous gênent :

- les douches vaginales, qui abîment la flore (le vagin est un merveilleux mécanisme d'auto-nettoyage)

- gels ou savons parfumés (ces parfums perturbent le pH intime)

- Excès de sucre et d'alcool, qui créent un terreau fertile pour les germes responsables des mycoses ou des vaginoses

- Il est important de rester au sec pendant vos règles, alors changez régulièrement votre protection si elle est jetable et évitez les parfumées. Là encore, il faut rester au sec : pendant vos règles, changez régulièrement de protection si elle est jetable et évitez les parfumées. Mais idéalement...


... CHOISISSEZ LA BONNE PROTECTION PÉRIODIQUE !


Comme on l'a vu plus haut, le sang des règles contient des bactér

Retour au blog